06/06/2010

Les notes de Suisse-Italie

BENAGLIO (3): pas beaucoup de travail, mais une semi-responsabilité engagée sur le but italien. Il semble en effet que la trajectoire du coup de tête de Quagliarella n'était pas illisible.

LICHTSTEINER (4): affichant une grosse volonté face à des joueurs qu'il affronte régulièrement dans le Calcio, le Zurichois a réalisé une belle première mi-temps avant de baisser au fil du match.

SENDEROS (2): responsable sur le 1-1, il ne brilla jamais. Certes, il sauva à la 26e, mais sa ruade dans le dos de Pazzini aurait mérité un... penalty pour les champions du monde.

GRICHTING (4): un sans-faute, ou presque. Deux petits cafouillages, dont un sur une mésentente avec Wölfli (47e), mais sans conséquence.

ZIEGLER (5): auteur d'une très bonne performance, le joueur de la Sampdoria a plus que jamais marqué des points dans le couloir gauche... et auprès des dirigeants de la Juventus, qui le suivent?

BEHRAMI (4): bon par intermittence, il a malheureusement dû quitter le match avant l'heure de jeu sur une blessure qui ne devrait pas être bénigne. Hélas.

INLER (3): son but réhausse sa note, mais il n'a pas été flamboyant.

HUGGEL (2): il a beaucoup couru, mais n'a pas utilisé un seul bon ballon.

GELSON (4): la surprise du onze de départ a fait mieux que de se défendre. Son duel avec Gattuso a valu par quelques bousculades intéressantes. Le Valaisan tient une meilleure forme que Barnetta.

FREI (1): rien à dire.

NKUFO (1): sorti usé, il paie ses trente-cinq ans face aux champions du monde.

LES REMPLACANTS...

WÖLFLI (4): rien à faire, ou presque, à part une bonne sortie sur un centre ras-terre dangereux.

BARNETTA (2): une nouvelle performance en dessous des attentes. Il a perdu des points ce soir.

DERDIYOK (3): on ne l'a pas vu, si ce n'est sur un modeste coup de tête à la 79e.

YAKIN (4): une bonne entrée. Sa vision du jeu et ses coups de patte n'ont pas d'égaux en équipe nationale.

Egalement entrés en jeu, Magnin et Shaqiri n'ont pas assez joué pour être notés.

De retour du Stade de Genève, Arnaud Cerutti

Commentaires

sur combien les notes? car sans, cela ne donne pas grand chose.....

Écrit par : nico | 06/06/2010

Les commentaires sont fermés.