22/12/2010

Lindsey... Vonn à tout faire

Décidément, il y a des gens qui ont été drôlement gâtés par la nature. Et ce à tous les niveaux. Ainsi va Lindsey Vonn, skieuse hors pair de son état, mais également du monde entier. Intouchable sur les pistes, l’Américaine a beau être sortie prématurément mardi matin du slalom de Courchevel, elle n’en a pas moins le Cirque blanc à ses pieds. Avec sa rivale – mais néanmoins amie – Maria Riesch, elles se partagent toutes deux les miettes d’un gâteau nommé classement général.

Mais, outre le fait d’être terriblement douée pour les choses de son sport, l’athlète du Minnesota a d’autres atouts dans sa poche. Dont l’atout charme, une qualité non négligeable. Devenue la véritable égérie de la puissante firme Red Bull, cette fameuse boisson qui donne davantage des ailes aux jeunes en soirée qu’aux sportifs de premier plan, Lindsey, née Kildow, est devenue Vonn à tout faire.

Les couvertures des magazines en papier glacé ne sont plus un secret pour elle, les lauriers de la Coupe du monde encore moins. Les sponsors se l’arrache et, même si elle n’est pas encore décidée, sa reconversion est toute tracée. Sous les sunlights du show-biz. La preuve : on l’a récemment vue imiter Sharon Stone dans une scène mythique de «Basic Instinct», le passage sulfureux en moins (hélas, diront les amoureux de la dame).

Mardi soir, Lindsey hantait encore les travées du Hallenstadion de Zurich à l’occasion de l’exhibition entre Roger Federer et Rafael Nadal. Histoire de donner un surplus de beauté à un public de banquiers cravatés.

Trente ans après l’apparition des difformes athlètes d’Allemagne de l’Est, quel bien ça fait d’avoir de si jolis minois qui font tomber d’émoi le monde aseptisé de l’effort physique…!

Les commentaires sont fermés.