12/01/2011

Mourinho a raison

Elu lundi soir meilleur entraîneur la planète football par un jury composé des capitaines et sélectionneurs issus des 208 fédérations internationales ainsi que par quelques journalistes, José Mourinho, celui que l'on aime ou que l'on déteste (c'est selon), a savouré ce trophée à sa juste valeur. Mais sans trop en faire, en tenant d'abord à remercie les joueurs de l'Inter Milan qui, dit-il, lui ont permis d'être sacré.

C'est en toute modestie (eh oui) que le technicien portugais a célébré sa récompense. Sous les applaudissements nourris de Wesley Sneijder, l'homme qui méritait le Ballon d'or. Et juste après que Pep Guardiola, son homologue du Barça, lui eut tendu une molle poignée de mains.

S'il a pour habitude de voir juste sur le terrain, le «Mou» a également confirmé avoir l'analyse fine en dehors, dans les coulisses. C'est ainsi que, au cœur des salons feutrés du Palais des Congrès de Zurich, à l'heure de répondre à la question: «Auriez-vous voté pour vous comme entraîneur de l'année?», il a répondu: «Le problème, c'est qu'il est impossible de comparer le travail d'un entraîneur de club, comme moi, et celui de sélectionneur, comme le fait Vicente del Bosque (son dauphin au classement). En automobile, est-ce qu'on peut dire qui est le meilleur entre Fernando Alonso et Carlos Sainz? Non. Là, c'est pareil. En plus du trophée de meilleur entraîneur, il devrait y avoir un trophée du meilleur sélectionneur.»

Une fois de plus, Mourinho a raison. La FIFA et France Football doivent se pencher sur l'idée de créer un nouveau prix. On ne peut pas distinguer un homme qui suit ses ouailles au quotidien d'un autre, qui fait du repérage, des essais et ne doit les conditionner que sur des préparations de quelques heures.

Reste une certitude: même si le prix de sélectionneur de l'année avait déjà existé cette année, Ottmar Hitzfeld n'aurait pas été candidat (ok, ok, elle était facile)!

 

Commentaires

bonjour, désolé mais je voudrais surtout réagir à votre article de hier parlant du ballon d'or 2010 (hormis cela, bien évidemment Mourinho a raison, le problème avec lui, c'est les formes car sur le fond il est souvent tout juste)
Donc quand vous dites hier que la morale est sauve car "ouf" Iniesta n'est pas ballon d'or mais Messi, je trouve cela vraiment très déplacé. Je suis fan du Real Madrid et malgré tout chaque match du Barça je m'enthousiasme avec le jeu de l'équipe et le génie de ce joueur (le plus proche de Maradona, il est chaque fois plus clair) mais un Ballon d'Or récompensant une saison de plus est mondiale, ne pouvait échapper à Iniesta, Xavi, voir Casillas (improbable vu le poste), mais bon je crois que FF en s'alliant à la Fifa a tout simplement vendu son âme au diable et je pense que ce prix devient vraiment une farce ou un jouet de plus dans les mains de Blatter & cie qui gère la planète football à leur guise....heureusement qu'il nous reste le jeu en lui même....meilleures salutations sportives

Écrit par : gonzague | 12/01/2011

Tout a fait d'accord avec toi !!! La FF a vraiment vendu son ame au diable !!! Le probleme avec le systeme de vote c'est que les capitaine et entreineur ou selectionneur ne sont pas toujours objectif : par exemple il faut se rendre a l'evidence que meme si un joueur du real était le meilleur JAMAIS le capitaine du Barca ne voterai pour lui !!!! De plus je trouve que ce prix est devenu une espece de machine a pub on parle du ballon d'or partout un mois et demi avant, la cérémonie est grandiose, toute les grandes figure sont la ... Alors qu'avant c'etait bcp plus simple et plus juste aussi !!!
Et pour Mourinho ben ... Il a toujours raison donc (ou presque) !!!

Écrit par : fiona | 12/01/2011

Les commentaires sont fermés.