01/02/2011

Torres: comme un bleu

071825_EPA30_7e548171.jpg

Le marché hivernal des transferts a livré hier soir ses dernières flèches. Il avait jusqu’à minuit pour s’animer et cela n’a pas manqué. Après un mois de léthargie, durant lequel seule l’arrivée à Manchester City du buteur Edin Dzeko (Wolfsburg) avait un peu remué les médias, tout a été bouleversé en quelques minutes.

Le temps pour Chelsea de mettre en œuvre ses grosses opérations. Le temps pour Roman Abramovich de sortir le chéquier et de faire signer deux grosses pointures. L’une championne du monde – Fernando Torres – et l’autre en devenir – David Luiz.

Le premier cité, ange blond de Liverpool, s’est fait avoir comme un bleu par la patrouille de Chelsea. Les Londoniens lui ont fait miroiter la perspective de devenir champion d’Angleterre et de jouer les cadors en Ligue des champions, alors que ses «Reds» - qu’il disait chérir – ne pouvaient plus rien lui amener cette saison.

Alors, séduit par des sirènes hypothétiques, le joyau espagnol d’Anfield Road a décidé de voguer sous d’autres cieux. Pour plus de 58 millions d’euros, un record pour les «Blues», l’offre était il est vrai difficilement refusable.

Deux questions, néanmoins, subsistent: le champion d’Europe et du monde est-il remis de tous les pépins physiques qui n’ont cessé de lui pourrir la vie depuis deux ans? Peut-il vraiment se faire une place dans l’animation offensive de Chelsea, déjà occupée par Anelka, Drogba, voire Malouda?

La réponse devrait tomber dans les six mois qui viennent. Comme les autres interrogations tournant autour des (rares) têtes d’affiche d’un triste mercato hivernal. Quid de van Bommel à Milan? Quid de Pienaar à Tottenham? Quid de Suarez à Liverpool? Quid d’Adebayor au Real Madrid?

16:01 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Je vous cite:

"Torres comme un bleu - Les maux bleus - La gut de trop (!!) - Wawrinka de sa fille à Monfils"
ou encore plus ancien:
"c'est con...tador - Lindsey Vonn à tout faire (achevez moi!!!) - raide bull"

Bref, en résumé, un seul mot: LOURD !

Écrit par : Minou | 02/02/2011

Merci, Minou, de me lire.

Écrit par : Cherout | 02/02/2011

Les commentaires sont fermés.