23/03/2011

Avec Dzemaili, tout pour gagner!

Tiens, tiens, Ottmar Hitzfeld aurait-il enfin compris comment faire gagner son équipe de Suisse? C’est la question que l’on peut se poser ce soir, après que les premières mises en places tactiques en vue de la rencontre en Bulgarie aient laissé apparaître la fort probable titularisation de Blerim Dzemaili.

Depuis le temps qu’on le dit et le répète, la présence du Parmesan dans l’entrejeu est essentielle à la bonne marche de la Nati. A 25 ans, celui-ci a enfin franchi un palier dans le Calcio après plusieurs pépins physiques. Dans l’axe, aux côtés de Gökhan Inler, avec lequel il brillait à Zurich, le joueur d’origine macédonienne a tous les atouts entre les pattes pour faire gagner sa troupe sur la pelouse de Sofia.

Certainement aligné en lieu et place de Pirmin Schwegler, Dzemaili a pour lui sa technique et sa puissance physique. En gros, tout ce que ne possède pas le trop terne milieu de terrain de l’Eintracht Francfort. Le Parmesan pourrait briller samedi. A condition de ne pas se laisser emporter par sa fougue.

Jusqu’au rassemblement, ce poste d’allié d’Inler était la seule véritable interrogation du onze de base de l’équipe de Suisse. Sauf erreur, Streller sera aligné aux côtés de Frei. Même si, évidemment, tout le monde aimerait voir à l’œuvre le néo-international, Mario Gavranovic.

 

Commentaires

La psychanalyse a été inventée pour crédibiliser nos rêves. Puisse le titre de votre billet se concrétiser
Hop Suisse
cordialement
p.l.

Écrit par : pierre losio | 23/03/2011

Les commentaires sont fermés.