06/05/2011

Laurent Blanc? Un faux débat!

La France a un véritable problème. Elle ne peut pas passer six mois sans se retrouver enfoncée dans les affaires. Celle que certains ont appelée le «Scandale Mediapart» prend une ampleur qui dépasse l’entendement. Alors bien sûr, l’idée elle-même de limiter l’accès des Noirs et des Arabes aux sélections français paraît plus que saugrenue, et ce encore plus dans ce pays qui ne serait rien sans l’immigration.

Mais, au-delà des propos de Laurent Blanc, il faut d’abord voir ce qui se cache derrière. Et le sélectionneur des «Bleus» n’a pas tout tort. La FFF en a marre de former des joueurs qui, plus tard, iront défendre les maillots d’autres sélections et deviendront des «dangers potentiels» au moment de les rencontrer en Coupe du monde. Le raisonnement n’est pas illogique, mais les mots qui ont été lancés pour le mettre sur le tapis sonnent faux. Evidemment. Reste que la levée de bouclier de Lilian Thuram, l’homme qui se permet d’avoir un avis sur tout, n’est pas plus intelligente.

Au niveau de ce souci pur de formation dont il est question, la Suisse pourrait elle aussi prendre des mesures. L’ASF ne s’est-elle pas mordu les doigts d’avoir parfait le potentiel de Zdravko Kuzmanovic, Mladen Petric et autre Ivan Rakitic? Va-t-il falloir que les M17 champions du monde en 2009 prennent la poudre d’escampette pour y réfléchir?

Commentaires

Je ne suis pas spécialement fan de foot, cependant vu l'ampleur de la polémique, je me permets d'y mettre mon grain de sel. Il s'agirait d'arrêter de répondre systématiquement à la polémique (que beaucoup adorent) vous avez sans doute été piégé comme l'a dit Barthez, mais nous les français devenons complèment idiots. Il faut continuer, ne pas lacher pour une polémique qui n'a pas lieu d'être. Arrêtons un peu tout ce cinéma. Il semblerait que tout ce qui se passe est lié à la politique. VOUS AVEZ ENTIEREMENT RAISON . NE LACHEZ PAS VOTRE JOB. Et que tous les journalistes,les planqués genre Arlèm Désir et compagnie se TAISENT.
Cordialement

Écrit par : michel | 06/05/2011

L'or en blanc

Laurent Blanc, mon petit Lolo… lol pour les plus grands.
Regarde-moi bien les yeux dans les yeux et dis-moi que tu ne vas pas toi aussi nous prendre pour des bleus.
Non… je ne te parlerai même pas de quottas, ni de statistiques à la noix... Non je ne vais pas te la jouer plus royaliste
que les rois, ni plus réaliste que les rats de la DTN. On n’en est pas là… Laurent…
tu le sais bien au fond qu’il n’y a pas lieu de distinguer, surtout quand on se veut joaillier entre l’or jaune, l’or blanc ou l’or noir…

Mais ce n’est pas de ça qu’il s’agit. Tu as dit clairement pour ceux qui aiment le même sport que toi, que ces blacks, que tu adores par ailleurs, ont une valeur athlétique supérieure à la notre. Comme dirait l’autre, ils courent plus vite, sautent plus haut et frappent plus fort.
Joli compliment ou triste constat ? That’s the question !

Non je ne te fais pas marcher, je marche, je cours et je vole à ton secours pour dire Non… ce n’est pas une estocade de la part du sélectionneur national, mais juste une boutade…
Un petit sourire de vestiaire… tu n’es pas R A C I S T E mais avec ce genre de dixit, tu incites nos petits poussins à le devenir. Racistes ! Et nos cadets à s’en souvenir…

Pour les blancs comme pour les noirs, c’est le tacle de trop, celui qui te vaut une suspension, quand on applique seulement les règles du jeu… ou que l’on se rappelle du premier principe: le respect de l’AUTRE.
Ce qui ne veut surtout pas dire carte blanche pour égratigner les siens… et c’est ce que tu as fait, mon grand Lolo, à l’insu de leur plein gré, tu as marché sur le pied de tes coéquipiers… ce sont les tiens que tu as offensé noir sur blanc : sous prétexte que les catalans t’ont attesté : qu’on peut escalader le Mont Blanc sans le concours d’un seul black.
Jadis, si je me souviens bien, le Real Madrid s’est dispensé pour des raisons financières, du géant Makélélé et depuis, ils n’ont plus jamais retrouvé leur suprématie.

Si j’étais toi, je n’hésiterai pas une seconde : je rendrais mon tablier pour donner la plus belle leçon de FAIR-PLAY… Liberté… que m’importe ton nom, si le ballon ne redevient pas rond pour tout le monde.

http://www.lejournaldepersonne.com/2011/05/lor-en-blanc/

Écrit par : le journal de personne | 07/05/2011

Les commentaires sont fermés.