06/02/2012

Contador: l'honneur est sauf...

Ouf, l'honneur est sauf. Enfin, à peu près. Ce matin, Alberto Contador, client préféré des bouchers, a écopé de deux ans de suspension suite à son contrôle antidopage positif au clenbutérol. Bien sûr, il aura presque fallu attendre autant de temps pour connaître le verdict de cette affaire que l'on croyait sans fin, mais elle démontre combien le cyclisme tient - lentement mais sûrement - à redorer un tant soit peu son image.
Attrapé la main dans le «sacre» après avoir remporté le Tour de France 2010, l'Espagnol se voit ainsi destitué de ce succès et de sa victoire au Giro 2011. Les trois juges du Tribunal arbitral du sport (TAS) ont balayé les arguments de Contador, qui disait avoir consommé un morceau de viande contaminé. Sa défense, fumeuse, n'a convaincu personne. Résultat: ce verdict fait le bonheur d'un «loser»: Andy Schleck, 2e en 2010, récupérant le titre de «vainqueur du Tour de France». Et de Michele Scarponi, nouveau lauréat du Tour d'Italie de l'an passé.
Seul bémol à cette suspension de deux ans, elle ne s'étalera que jusqu'au 5 août 2012, puisque le TAS l'a datée à compter du 25 janvier 2011, tout en y incluant les six mois purgés précédemment à titre conservatoire.
Cet été, Contador ne pourra par conséquent ni prendre part à la Grande Boucle ni aux Jeux Olympiques. Il devrait donc se focaliser sur la Vuelta et les Championnats du monde. A moins que cette suspension ne le pousse à raccrocher son vélo?

Commentaires

Pour finir je vois pas où elle se trouve la suspension...En quoi le fait de perdre 6 mois de compétition va le faire réfléchir?ça va plutôt l'aider à éclater tous ces adversaires des mi-Août

Écrit par : adri | 06/02/2012

Les commentaires sont fermés.