17/10/2012

Championne du monde, encore?

162154_AK128_8d7a51f5.jpg

Quel retour en arrière! Il fallait donc zapper, hier soir, sur les diverses chaînes d’info en continu du bouquet télévisuel français pour se croire revenu en 1998. Oui, après le 1-1 de la France en Espagne, celui qui serait à peine rentré d’un voyage de quatorze ans, aurait pu croire que les Bleus étaient redevenus champions du monde. Ou l’étaient toujours. Oui, il fallait les entendre, les pseudo-consultants de 23 heures, parler de cet «acte fondateur», de cette «nouvelle ère pour le football français», de ce «point de départ vers une finale au Brésil».

Oui, oui, c’est bel et bien ce qu’on a entendu et lu, çà et là…

Bref. La France a donc pris ce point bienvenu en Espagne. Bravo à elle. C’est intéressant dans sa reconstruction, effectivement. C’est prometteur, aussi. Mais de là à vivre de telles enflammades, il y a un pas que nous n’aurions pas osé franchir. Surtout quand on sait le récent passé de cette «EdF» qui, hier matin encore, avait une bonne partie de ses compatriotes à dos.

Le journal «L’Equipe» a trouvé ce nul «jouissif». Qu’aurait-il écrit s’il y avait eu une victoire au bout de la nuit madrilène? «C’est comme ça qu’on vous aime», lance pour sa part Le Parisien-Aujourd’hui en France. Les Bleus auraient donc déjà redoré leur blason? Il faut le croire. Moins de 24 heures ont donc suffi à ce que la lumière revienne, à ce que le coq chante à nouveau. Un centre parfait de Ribéry et un pas de retrait (à montrer dans toutes les écoles de foot) signé Giroud ont laissé ouverte la porte de Copacabana. Mais gare à ne pas voir l’horizon trop… bleu ciel.

Rappelons que, sur les braises de Knysna s’était déjà dessiné un semblant de renouveau. Avant que Kircha et l’Ukraine ne passent par là. Avec les insultes et le doigt de Nasri – un poil plus stupide encore que celui d’Hitzfeld – ou encore les caprices de Ben Arfa, Ménez et Mvila. A cette époque, il est vrai, personne n’aurait misé cent euros sur cette France-là. Trois mois plus tard, celle-ci a évité – avec des corones - la corrida que d’aucuns lui promettaient.

De là à affirmer qu'elle sera en finale à Rio dans 21 mois...

15:14 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.