23/10/2012

Armstrong: et maintenant?

armstrong.jpg

Cloué au pilori, Lance Armstrong. Définitivement banni. Très bien. L’UCI a décidé, hier, de balayer le «champion» - oui, oui, les guillemets s’imposent – américain du palmarès du Tour de France. Après avoir pourtant fermé les yeux dix ans durant sur ses pratiques abjectes. La poule aux œufs d’or, le héros rescapé d’un cancer des testicules, n’est plus désormais qu’un paria. A juste titre. Sauf que la décision intervenue ce lundi 22 novembre 2012 aurait dû être prise il y a des lustres. Elle n’a plus grande valeur aujourd’hui. Si ce n’est celle de rappeler que ce peloton était en grande partie aussi chargé que le shérif texan.

Tout juste la sanction prise à l’encontre de «L.A.» aura-t-elle peut-être le mérite d’éclaircir l’avenir. Pas un mal quand on sait qu’elle ne fait pour l’instant qu’assombrir le passé. Reste que, au jour d’aujourd’hui, face à ce monde sportif qui a en grande partie couvert, on se demande bien qui croire, que croire.

L’avenir, donc, doit se construire sur les braises ardentes de ce double verdict. Pour ne plus jamais entendre des «Ah, si on avait su…» qui sonnent à présent comme étant vraiment pathétiques.  Y aura-t-il un après-2012? La question est ouverte. A entendre les réactions de vierges effarouchées des uns et des autres, on aimerait le croire. Or, cela fait près de quinze ans que les discours sont les mêmes mais que, une fois qu’il faut passer aux actes, il n’y a plus personne…

 

15:58 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.