06/05/2011

Laurent Blanc? Un faux débat!

La France a un véritable problème. Elle ne peut pas passer six mois sans se retrouver enfoncée dans les affaires. Celle que certains ont appelée le «Scandale Mediapart» prend une ampleur qui dépasse l’entendement. Alors bien sûr, l’idée elle-même de limiter l’accès des Noirs et des Arabes aux sélections français paraît plus que saugrenue, et ce encore plus dans ce pays qui ne serait rien sans l’immigration.

Mais, au-delà des propos de Laurent Blanc, il faut d’abord voir ce qui se cache derrière. Et le sélectionneur des «Bleus» n’a pas tout tort. La FFF en a marre de former des joueurs qui, plus tard, iront défendre les maillots d’autres sélections et deviendront des «dangers potentiels» au moment de les rencontrer en Coupe du monde. Le raisonnement n’est pas illogique, mais les mots qui ont été lancés pour le mettre sur le tapis sonnent faux. Evidemment. Reste que la levée de bouclier de Lilian Thuram, l’homme qui se permet d’avoir un avis sur tout, n’est pas plus intelligente.

Au niveau de ce souci pur de formation dont il est question, la Suisse pourrait elle aussi prendre des mesures. L’ASF ne s’est-elle pas mordu les doigts d’avoir parfait le potentiel de Zdravko Kuzmanovic, Mladen Petric et autre Ivan Rakitic? Va-t-il falloir que les M17 champions du monde en 2009 prennent la poudre d’escampette pour y réfléchir?