15/07/2010

Après la main d'Henry, voici ses ailes!

021351_NY168_6d0632f6.jpgIl y avait déjà eu l'affaire de la "main d'Henry". Voici maintenant ses ailes. Le contrat que le footballeur français a paraphé avant-hier avec les New York Red Bull lui en donne. Plus sérieusement, "Titi" qui traverse l'Atlantique, ce n'est pas vraiment une nouvelle, tant l'histoire semblait entendue depuis plusieurs semaines déjà. L'Equipe en fait sa "une" et même ses deux premières pages intérieures, ce matin.

A trente-trois ans, l'âge du Christ, il faut toutefois se rendre compte qu'Henry part en pré-retraite, que ce nouveau contrat lui rapportera plus d'argent - en a-t-il encore besoin? - que de réussite sportive. Sa fin de carrière, de vraie carrière tout du moins sur le plan international, s'est achevée en queue de poisson. Rejeté sur le banc du Barça, rejeté sur celui de l'équipe de France, il a surtout été au coeur de la grève des Bleus. Qu'il ait été ou non un meneur, peu importe. Au final, il a agi comme les autres face aux problèmes du foot tricolore.

Alors, à la question de savoir s'il a raison de s'engager dans la Major League Soccer, la réponse est oui. Car, depuis huit mois, Henry n'a plus la même cote. Le désamour entre lui et une partie de la France se fait de plus en plus grand. Ce matin encore, un sondage de L'Equipe.fr révèle que plus de 75 % de nos voisins encouragent le champion du monde 1998 à s'exiler. Comme s'ils en avaient eu assez de le voir. "C'est un chapitre captivant de ma carrière qui s'ouvre", a indiqué Henry.

Lequel n'a pourtant plus grand-chose à ajouter à sa carte de visite, déjà flamboyante. Notamment champion du monde, champion d'Europe et vainqueur de la Ligue des champions, "Titi" est devenu un gros minet du foot mondial. Mais son image s'est écornée un soir de novembre 2009. A jamais. Et ce n'est pas le taureau rouge qui y changera quelque chose.

11:50 Publié dans Sports | Tags : henry, football | Lien permanent | Commentaires (4)